Gold rush

Ou trouve-t-on à la fois, le soleil, la mer, le desert et la ville ? En Californie bien sûr. Guidés par ce besoin pour un projet de vidéos pour une maison joaillière, nous nous sommes rendus à Los Angeles.

L’occasion était trop belle pour se contenter de ce devoir professionnel. La Californie est un endroit incroyable pour qui peut vraiment prendre le temps de regarder sous les pierres.

Nous avons pris la voiture avec pour seul objectif, celui de rouler, le long de la côte d’abord, vers Malibu. Se perdre, sentir l’infini, s’apercevoir qu’il n’y a pas de bout du chemin et que l’intérêt du voyage, c’est le trajet. Cette histoire, c’est celle d’un parcours, un grand 8 au travers des étendues de pleins et de vides que composent la Californie. Palm springs est bien le mythe que l’on connait dans les cartes postales des années 50, mais nous ne nous attardons pas.

Le desert est un expérience a lui tout seul. En journée, c’est un horizon lointain que l’on cherche à rejoindre ; de nuit, on ressent son immensité, la chaleur qui s’évanouit, le besoin de trouver un refuge et si possible authentique, ce que nous avons trouvé. Un abris de bois et de tôle décoré de meubles vintage et habité par le vent qui fait siffler les volets quand vient le soir.

Dans le parc du Joshua tree, les montagnes semblent vivantes, leur couleur vire du beige au rouge et viennent accueillir les cactus et touristes comme en témoigne le noir immaculé des routes lovées dans les dunes. Pour celui venu se divertir pour le weekend, sont mis à disposition, un emplacement de camping délimité et le barbecue géant prêt à griller.

© benjamin rossignol 2020  -  42015 Correggio (RE)  -  br@benjaminrossignol.com

OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.